Minixul 3

Pour sa troisième édition XUL se déroule en deux volets principaux: le 13 mars et le 16 avril.
XUL se matérialise au 108 rue de Bourgogne sous forme T.A.Z: Zone Autonome temporaire.
Référence au livre T.A.Z.: The Temporary Autonomous Zone, Ontological Anarchy, Poetic Terrorism. d’Hakim Bey.

Une trentaine d’artistes (Andreea Porav Hodade, Aude Mahu, Aurélie Schnell, Ayato, Benjamin Cadon, Frédéric Limagne, Frédéric Rauzy, Geraldine Arestéanu, Hélène Chaudeau, Jean Tintin, Jean Philippe Dupont, Karl Verdot, Marta, Nicolas Boitout, Olivier Baudu, Philippe Coudert, PPF, Saphi, Shoï, Stéphane Bievniski,Tristan, Yannis Bellair) se rencontrent sur des œuvres collectives qui aborderont les thèmes tels que la calligraphie, le skateboard, la pornographie, la famille, la liberté de droit, les jeux vidéos, le combat, la libération des machines, la poésie, et le choix.
XUL, comme à son habitude prendra la forme d’installations, de projections de courts métrages, de jeux vidéos, d’infos, de concerts, de performances, et distribuera sa célèbre soupe populaire.

Tête de vainqueur/Olive/PPPC Corp/

Le célèbre shoot them up revisité par les studio Baudu continue son développement. Il se simplifie à la base, se ramifie vers les extérieurs. Pour cette version 2010, les winners seront à l’honneur.

Le bowl au BOL/PPPC Corp/

Structure chancelante et gigantesque,
Infrastructure déconstruite, empilement, compressions
Le rêve américain à portée de planche à roulette.
Roue à écureuil pour adulescent.
Réutilisation du projet Avinyo, du bois de l’œuvre video/audio XUL

Dead Machines/Bijninsky/PPPC Corp/

Après « Dance Machine », voilà le projet « Dead Machines ». Toujours dans un soucis de détournement, XUL s’attaque aux appareils électroménagers et les pousse à l”autonomie….Freedom for machines

Creativ Porn Commons/Karl/Olive/PPPC Corp

Une plongée dans le monde trouble de la pornographie.
Une approche ludique du montage vidéo à la volée.

PPPC Project/Nature Artificielle/PPPC Corp.

La colonisation des murs du 108 continue.
Par ses calligraphies ligaturées, la corporation développe ses rizomes sur les murs, transpire à travers les parois et rempli l’espace obsessionnellement.
Ce projet a commencé à la naissance de XUL et c’est pour XUL 3 qu’il met au grand jour les liens graphiques de la Corporation PPPC avec XUL.

Dans de beaux draps/Aude/Aurélie/Martha/Fred/Fred.

Une sorte d’installation à plusieurs mains à caractère fantomatique pour l’instant.


In Parallel/Andreea/Peck/Géraldine/Yanni/Jipé/PPPC Corp/

Prendre sa vie en main et partir, ensuite douter, vouloir le beurre et l’argent du beurre, goûter au luxe de ne pas devoir choisir: le beurre ET l’argent du beurre!!!

Le Bureau d’Investigation/Tintin/Hélène/ Le reste du monde

« Soyez paranoïaque, vous serez toujours en dessous de la vérité » J.P. Petit
Dossiers brulants, dossiers poussiéreux, croisades personnelles et universelles

La fabrique de souvenirs/Saphi

Nous nous apercevons difficilement de la disparition du son de nos mots ! Ben ça va trop vite..! C’est la vitesse vertigineuse du son.

Il arrive, à la montagne où quand la situation s’y prête que nos mots résonnent et nous reviennent. A cette occasion, ils nous permettent d’entendre notre voix, que nous apprécions guère généralement, mais nous en jouons de cet instrument naturel qui s’appelle l’écho. Nous écoutons avec beaucoup d’attention voir se dissiper nos sons de mots d’écho dans le lointain.

Dans nos vies quotidiennes, à chaque instant aussitôt dit aussitôt disparu, nos mots nous échappent. Hélas nous ne les entendons pas ou peu. Parfois nos sons de mots résonnent en nous comme un écho mais là c’est dans nos montagnes intérieures où ils se perdent à nous perdre que la scène se déroule. Celle-ci est intime et secrète vous comprendrez qu’elle soit inaccessible et s’en est une bien drôle d’idée de toujours vouloir les exprimer, de tenter de se rappeler même de ceux qui se sont dissipés à tout jamais.

En deviendrions-nous fou à lier de nous obstiner dans cette voie sans issue dans cette voix sans effet ? Pas de panique mais juste un peu de pratique. C’est pourtant simple mais pas aussi simple qu’il n’y paraît ?

Parlez dans le PARLOR, parce que la voix est d’Or et vous entendrez, ensuite glissez dans l’urne votre mot d’or, je le réciterai haut et fort une fois la récolte des mots terminées.

L’écho de nos mots s’appelle aussi un souvenir..
link

Le bar à soupe/la buvette.


La célèbre soupe populaire de Xul accompagne les évènements du vernissage, jusqu’au démontage. Pour l’édition 2010,les vins et la soupe sont servis dans des godets de verre recyclés et customisés.

La collection/

Les vêtements mis au rebuts sont revisités par Xul. Les pochoirs et le compresseur à peinture utilisés pour la communication de rue sont détournés pour l’industrie textile Xuliènne.

HAK/live

2013/live

Benjah teste en publique la dernière version de son patch puredata. Orléans, berceau du breakcore européen renoue avec son passé glorieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *