Nature Artificielle, le CD

Nature Artificielle, avant d’être un collectif, a d’abord été le titre d’un recueil de musiques électroniques plus ou moins expérimentales selon les esthétiques recherchées par les musiciens qui y ont participé.
Ce projet a vu le jour à la suite du recueil « survie en milieu hostile » et le processus de création a été similaire si ce n’est que Nature Artificielle a une dimension internationale ou plus exactement argentino-française.
Lors de mon séjour à Buenos Aires, j’allais souvent dans les centres culturels écouter des récitals de musiques électroniques à tendance concrète, dansante ou bruitiste. Avec le recul, je me rends compte de la vitalité de la scène électro de ce pays malgré la crise économique imminente. J’avais lancé le concept en France avant de faire mes bagages et les copains connaissaient le principe: Un thème: Nature Artificielle a interprété de façon complètement libre sur une durée libre, avec les outils de son choix. A la fin des concerts portenos, j’allais voir les musiciens qui m’avaient bluffés et je leur expliquais le concept. De retour en France, l’ami Jipé se fada le mixage et mastering pendant que je m’occupais de la réalisation des pochettes.

natuarticd2

natuarticd

natuarticd3

Chaque cd est unique. Grâce à un pochoir de métal, le logo est imprime sur le bois sous les flammes du chalumeau. Chaque plaque/support est alors photographiée, numérotée, puis imprimée à taille strictement réelle sur le disque compact.On obtient ainsi des pièces uniques et l’illusion de transparence du cd sur son support.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *