La Mule

mule

Cet âne recueilli dans la rue un soir de monstres a naturellement trouvé sa place au Credo du Labomedia, avec le chien en peau de mouton,  le renard empaillé, et les diverses cultures sous serre déjà présents.

C’est le jour de la remise des prix du concours de ASCII art que la transformation de l’animal en porte drapeau s’est opérée.
Le service de communication de la mairie d’Orléans ayant signifié que le responsable à la culture serait présent mais qu’il n’était pas nécessaire d’inviter la presse, nous avons, naturellement, invité la presse. La chaine qui brille et le pendentif aux armes du Labomedia ajoutent un plus indéniable.
Benjamin (à gauche), coordinateur de Labomédia et Eric Valette (à dr) ont félicité trois des cinq gagnants du concours. - Deshayes Jacqueline

Cet âne portant les drapeaux orléanais et français est vue selon les cultures comme une version de jardin du cheval de Johann d’Arc, ou la version 3D du logo de E-mule, cette vieille plateforme de téléchargements plus ou moins légaux des années 2000.

Elle s’est en tout cas imposée comme mascotte du Labomedia.

1 commentaire sur “La Mule

  1. ah ces monstres poubelles…c’est bien ce qui me manque le plus depuis que j’ai quitté Babylone ^_^

    welcome to zion.tmp petit mulet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *