Avinyò

Le projet Avinyò est né à Barcelone, sur ma terrasse/atelier de caller d’Avinyò.
Il s’agit d’une collection de pieds de table et de chaise principalement issus des poubelles du Barri Gotic.
Chaque pièce de bois sélectionnée entre dans le patrimoine Avinyò.
Ainsi, elle passe de la catégorie: “rebut” à “œuvre d’art habitée par XUL”.
A chaque apparition, les pièces de bois sont agencées différemment et l’œuvre est donc unique à chaque installation.

A sa première apparition le stock a pris la forme de caractères (casses/typographies) en 3 dimensions. Une sorte d’alphabet bancal, à taille humaine qui n’exista que dans l’atelier barcelonais: la terrasse collective du 20 calle d’Avinyò.

Pour Avinyo#2, c’est sous forme d’étais que les pieds de table et de chaise s’exposèrent au public parisien dans les locaux de l’agence d’architecture SoA
avinyo2

Avinyo#3

En réponse aux étais provisoires laissés en fixe dans les sous sols du 108, Avinyo se transforme en foret d’étais. Allumettes dérisoires qui soutiennent la chape en béton armé.

Lors du vernissage, le soir de XUL, le collectif HAK représenté par Anton mobin, Mathiew, et Sylvain ce soir là prodigua un live batterie/guitare/bruits magique.

Avinyò#4.
Lors des ventes privées « art à offrir » les éléments « Avinyò » se transformèrent en objets décoratifs, sculptures de petites tailles à emporter. Ainsi le peuple de bois commença sa diaspora pour coloniser le monde.

1 commentaire sur “Avinyò

  1. Salut Philippe,

    c’est un petit coucou de HeeWon.
    On s’est vu au Gamerz..
    j’était contente de vous rencontrer.
    Je viens de regardée ton site.
    Super.
    ultra continuation à toi.
    je te donnerai par fois des nouvelle.

    Belle semaine.
    HeeWon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *