Amour Boîte

raspberry pi

L’amour boîte est le nom qu’aurait du choisir David Darts pour sa Pirate Box. Le mot « pirate » étant sans doute vendeur auprès des medias de masse mais bien hors sujet ( et pas vraiment vraiment heureux d’un point de vue politique) pour qualifier l’échange de fichier en général. Nous avons donc choisi d’y voir une boite diffusant de la bienveillance sous forme d’ondes.

Une pirate box est donc un mini serveur auquel on peut se connecter en wifi. On peut y déposer des documents, prendre ceux qui ont été déposés par d’autre en tout anonymat, sans passer par le web ni par la CIA. Il suffit de se trouver physiquement dans le périmètre d’émission/réception de l’AB pour échanger.

Le projet « pirate box » est une œuvre d’art numérique dont les plans sont déposés en open source.
C’est donc en toute légalité que nous avons copié le code et modifié le nom initial.
Cette opération s’est déroulée pendant le Survival Park#2 organisé au Labomedia.
Benjamin C, en s’appuyant sur le wiki de Labomedia a réussi la transformation d’une raspberry Pi en Amour Boite.

Pendant qu’il s’acharnait sur le code, j’invitais les participants au workshop à trouver un nom (Amour Boîte) et un logo.
Les seules feuilles de papier disponibles au Credo étaient les restes de la performance d’Antoine Moreau lors de la conférence sur la licence créative commons. C’est sur ce support que la plupart des projets ont étés dessinés ce qui résolvait avant même qu’elle se pose le statut de l’œuvre produite : elle sera versée dans le bien universel.

L’amour boite#1 sera utilisée dans le projet bipolaire comme serveur de fichier pour la diffusion des textes écrits par Marie Claire D. et sans doute d’autre documents.

Mais à la vue des dizaines de logos créés, on peut imaginer une grande production d’amour boite à venir.

1 commentaire sur “Amour Boîte

  1. Pingback : Le projet Bipolaire - PPPC Corporation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *